30 km/h, reconquête des berges, plan vélo… Au-­delà, repenser la politique des déplacements dans Paris

cpParis30

 Un tiers des rues de Paris mis en zone 30 d’ici la fin de l’année, la reconquête partielle des berges rive droite, un plan vélo ambitieux : ces projets vont tous dans le sens d’une amélioration des conditions de vie et de déplacement dans la capitale.

Le collectif Ville à 30km/h qui, depuis mai 2011, s’est engagé pour une limitation de la vitesse et de la place de la voiture en ville, se félicite de ces décisions.

 De grandes villes européennes évoluent dans le même sens (récemment Milan, et Édimbourg). Partout s’impose peu à peu l’idée d’une priorité absolue dans le partage de la voirie aux modes de déplacement les mieux adaptés à la ville: la marche, le vélo et les transports collectifs. L’usage de la voiture devrait à terme se limiter essentiellement aux véhicules d’urgence et d’utilité sociale ainsi qu’aux modes partagés : taxis, covoiturage, autopartage.

 Certains milieux automobilistes sont figés dans l’idée passéiste qu’une ville ne peut fonctionner qu’avec le tout-­‐voiture et brandissent la menace d’une « thrombose » des rues de Paris. C’est au contraire l’usage sans limite du véhicule individuel qui crée la thrombose et nuit à l’économie de la cité.

 Compte tenu de la réalité des nuisances, l’enjeu n’est plus que la ville s’adapte  à la voiture mais qu’elle devienne une ville à vivre en respectant les déplacements actifs du plus grand nombre et la qualité de ses espaces publics.

 Toutefois les mesures adoptées sont à compléter par une politique forte des transports en commun à la hauteur des attentes des franciliens :

-­‐     Rendre de nombreuses lignes de bus prioritaires sur la circulation générale   tout le long de leur parcours.

-­‐     Faire respecter les règles d’usage de la voirie : notamment « sanctuariser » les couloirs réservés comme les trottoirs et voies cyclables.

-­‐     Renforcer  la  desserte  des  quartiers  aujourd’hui  mal  desservis  ainsi  que     les liaisons entre les gares, et entre banlieue et Paris.

 Par ailleurs il est essentiel que les livraisons fassent l’objet d’un plan prioritaire afin de diminuer la pollution qu’elles occasionnent

 Paris va héberger en décembre la conférence mondiale pour le climat. Au-­‐delà de belles déclarations qu’elle fera au monde entier, elle devra montrer l’exemple.

  ———————————————————————————–

Association des Usagers des Transports            Contact : Jean Macheras  01 43 22 72 85

Rue de l’Avenir                                                      Contact : Anne Faure      01 43 27 50 74

Fédération des Usagers de la Bicyclette             Contact : Claude Lievens 06 13 18 26 21

Galerie | Cet article, publié dans Actualité, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s