Le village de Perbais en zone 30

Les aménagements sont prévus avant septembre à Perbais. Dans le cadre du projet «Wallonie Cyclable».

Une zone 30 élargie est envisagée à Perbais. Les travaux devront être réalisés avant le 15 septembre. Le marché des travaux a été approuvé par la majorité, lors du dernier conseil communal.  Coût du chantier: 65 000€ TVAC. Mais la commune espère que la part communale sera faible (de l’ordre de 20 000€), puisque ce chantier est programmé dans le cadre du projet Wallonie Cyclable, subsidié par la Région wallonne. 45 000€ de subsides sont donc espérés.

Perbais

«Il s’agit de retravailler toute la zone devant l’école communale de Perbais. Aujourd’hui, la zone 30 devant l’école est mal respectée, relève Jean-Marie Gillet, échevin de la Mobilité. Le carrefour sera réaménagé, on allongera le plateau devant l’école. Et ce plateau sera précédé d’un dévoiement.»

Les trottoirs, dont certains sont dangereux, seront refaits, et les passages piétons seront repositionnés. Les carrefours entre les rues de la Sucrerie et de la Cruchenère seront reconfigurés. Et le placement d’un coussin berlinois à la rue Pré du Meunier est évoqué en option.

Et Jean-Marie Gillet d’expliquer que Perbais a été choisi pour mettre en œuvre la zone 30 en premier lieu car le village compte déjà une petite zone 30 à la rue des Cours qui sera donc élargie. En outre, Perbais ne dispose que de deux entrées (de part et d’autre de la Grand-Rue), ce qui réduit la signalisation à mettre en place.

La zone 30 s’étendra donc quasiment sur la totalité du village, à l’exception d’un petit tronçon de la Grand-Rue, entre l’école de Perbais et l’effet de porte de Môgreto, afin de permettre une progressivité dans les limitations de vitesse depuis la N4.

«Le projet a été largement discuté avec les habitants et il a reçu leur adhésion, a relevé la bourgmestre Laurence Smets. Il existe une demande complémentaire d’installer un casse-vitesse sur le remembrement venant d’Ernage vers Perbais. C’est une demande que le collège examinera.»

L’opposition Avenir.com s’est abstenue sur le projet. «Nous n’avons pas de vision globale. Sur la partie financement communal du plan cyclable, on ne sait pas où on va», a estimé Xavier Dubois.

 

 

Source : http://www.lavenir.net/

Galerie | Cet article, publié dans International, Les villes 30, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s