Agen ville 30 en 2017

Lors de la séance du conseil municipal lundi, les élus d’Agen (30 000 habitants) doivent débattre d’un projet directement lié à la sécurité routière en ville. Le maire UDI de la ville Jean Dionis doit ainsi proposer l’extension de la zone 30 km/h à l’ensemble du territoire communal à compter de l’automne 2017 si la réflexion va à son terme.

Agen

Cette limitation de vitesse est déjà en vigueur dans le périmètre du cœur de ville, le secteur commerçant. »Les rues résidentielles et de desserte locale passeront à 30km/h. Dans ces conditions, un déplacement d’1 km à 30 km/h génère un allongement du temps de parcours de 10 à 15s de plus qu’un déplacement à 50 km/h » précise la majorité municipale(…)

Cette mesure vise en effet à plus de sécurité, plus de tranquillité, une meilleure qualité de vie, elle constitue une entrave minime à la facilité de déplacement.

 » Précision utile, « les axes structurants supportant les plus gros trafics seront maintenus à leur limitation actuelle. » Le maire parle ici des déviations et voies de contournement ouvertes depuis dix ans autour de la ville préfecture.

Source : http://www.ladepeche.fr/

Publié dans Les villes 30 | Tagué , , | 1 commentaire

Palaiseau en route vers la ville 30

Cette galerie contient 1 photo.

En mars 2017, le quartier de Lozère passe en zone 30. C’est une expérimentation unique, à l’échelle d’un quartier, qui est en train de se mettre en place. Ce projet est le fruit d’une réflexion concertée, débutée il y a … Lire la suite

Galerie | Tagué , , , | 1 commentaire

Saint-Avé. Le dispositif « ville à 30 » veut s’améliorer

Cette galerie contient 1 photo.

Le comité consultatif de la « ville à 30 » s’est réuni pour tenter d’apporter des solutions à l’application de la vitesse limitée sur le territoire, en vigueur depuis octobre. Depuis le 1er octobre 2017, la vitesse est limitée à 30 km/h sur tout … Lire la suite

Galerie | Tagué , , | Laisser un commentaire

Chevaigné Village apaisé Généralisation des zones 30

Cette galerie contient 1 photo.

Jusqu’ici, les régimes de priorités et de vitesses étaient différents d’un quartier à l’autre de Chevaigné (Ille-et-Vilaine/2000 habitants). La règle sera donc la priorité à droite et une vitesse limitée à 30 km/h. Historique des zones 30 dans la commune La … Lire la suite

Galerie | Tagué , , | Laisser un commentaire

Canada :le Plateau-Mont-Royal prêt à imposer une limite de 40 km/h sur ses grandes artères

Le conseil d’arrondissement du Plateau-Mont-Royal a adopté, lundi soir, une ordonnance visant à réduire la vitesse maximale autorisée à 40 km/h dans ses rues artérielles et à 30 km/h dans les zones scolaires.

 

mont-royal

Pour ce qui est des zones scolaires, la limite de vitesse de 30 km/h s’appliquera même sur les plus grandes rues, durant les heures de classe. Ce sera le cas, par exemple, sur des artères comme De Lorimier, Saint-Joseph ou Saint-Urbain, où se trouvent des écoles.

Le Plateau-Mont-Royal dit ainsi vouloir améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes et réduire le nombre d’accidents. La mesure devrait entrer en vigueur en mois de mai.

L’arrondissement estime que la nouvelle politique entraînera également une réduction du bruit et une circulation plus fluide, qui pourrait améliorer la qualité de l’air. « [Avec] plusieurs autos qui roulent de façon plus constante à 40 km/h plutôt que d’avoir un effet accordéon – j’accélère, je ralentis, j’arrête […] les émissions de gaz à effet de serre sont diminuées, c’est prouvé », affirme la conseillère d’arrondissement Marianne Giguère.

En décembre 2014, l’arrondissement avait adopté une ordonnance pour imposer une limite de vitesse de 30 km/h dans ses rues locales et collectrices.

Une île, une vitesse

Le maire de Montréal rejette l’idée que Le Plateau-Mont-Royal ait devancé la Ville centre par cette ordonnance. Denis Coderre rappelle que la stratégie « Vision zéro » accident, adoptée en septembre dernier par le conseil municipal, prévoyait déjà d’aller dans le même sens.

« J’étais d’accord avec le 40 km/h pour les artères commerciales et le 30 km/h pour les artères locales, donc ça concorde avec ce qu’on a dit depuis le début », a affirmé le maire en point de presse, lundi.

La Ville centre promet de s’assurer d’une application harmonieuse de ces changements aux limites de vitesse d’un arrondissement à l’autre. Le responsable du transport au comité exécutif, Aref Salem, souligne que Le Plateau-Mont-Royal n’est pas le premier arrondissement à faire de tels changements, évoquant notamment les exemples d’Outremont et du Sud-Ouest.

Pour ce qui est d’artères comme l’avenue Papineau et la rue Saint-Denis, qui traversent plusieurs arrondissements, M. Salem promet qu’elles ne se transformeront pas en « trappes à tickets » en raison de variations soudaines des limites de vitesse. « Nous sommes dans une seule ville, il faut donner un seul message », a tranché le responsable du transport lundi.

Tout en insistant sur la nécessité d’une « vision globale », Aref Salem soutient que le projet de loi augmentant l’autonomie et les pouvoirs de la Ville de Montréal permettra à l’administration Coderre de s’assurer de cette harmonie sur les artères commerciales.

La conseillère du Plateau-Mont-Royal Marianne Giguère a toutefois une autre interprétation de la répartition des pouvoirs pour l’imposition de limites de vitesse, même avec les changements inclus dans le projet de loi 121. « Sauf erreur de ma part, quand on parle de la Ville dans ce cas-ci, comme les arrondissements ont ce pouvoir là, ça va être nous, les arrondissements, qui vont pouvoir agir là-dessus », dit-elle.

Mme Giguère lance un appel aux arrondissements voisins de Ville-Marie, Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension et Mercier-Hochelaga-Maisonneuve pour en arriver à une implantation coordonnée des nouvelles limites de vitesse.

Carte des changements aux limites de vitesse sur le Plateau-Mont-Royal par Radio-Canada sur Scribd

 

Source : http://ici.radio-canada.ca/

 

 

Les accidents sur le Plateau

Selon des données de 2015 du Service de police de la Ville de Montréal, provenant du poste de quartier 38, rue Rachel :

18,2 % des collisions mortelles ou avec blessés légers et graves impliquent un piéton :

  • 76,9 % de ces collisions sont survenues à une intersection ou à moins de 5 mètres de celle-ci;
  • L’automobiliste était responsable de la collision dans 63,1 % des cas.

36,4 % des collisions survenues ont impliqué un cycliste :

  • 80 % de ces collisions sont survenues à une intersection ou à moins de 5 mètres de celle-ci;
  • L’automobiliste était responsable de la collision dans 56,4 % des cas.

76,2 % des collisions sur le territoire du Plateau-Mont-Royal se sont produites à une intersection ou à moins de 5 mètres de celle-ci :

Les 31 intersections où 5 accidents ou plus se sont produits durant l’année 2015 sont majoritairement gérées par des feux de circulation (94 %) et se situent sur le réseau artériel (90 %).

L’arrondissement estime qu’il en coûtera 30 000 $ pour acheter et installer de nouveaux panneaux de signalisation ainsi que pour mettre à jour l’ensemble des panneaux existants du Plateau-Mont-Royal.

La Commission scolaire de Montréal, Vélo Québec et Piétons Québec ont déjà indiqué qu’ils appuyaient la mesure.

L’ordonnance sera maintenant transmise au ministère des Transports du Québec, qui a 90 jours pour l’approuver ou la désavouer. Les travaux d’installation des panneaux pourraient donc débuter en mai prochain.

De son côté, l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie a déjà obtenu le feu vert du ministère pour des réductions de limites de vitesse similaires à celles du Plateau sur les rues artérielles. Les travaux de signalisation doivent s’amorcer l’été prochain.

Publié dans International, Les villes 30 | Tagué , , , , | 1 commentaire

Gland généralise le 30km/h sur son réseau routier

Cette galerie contient 1 photo.

Le temps de la voiture reine est terminé à Gland (Suisse – Vaud-12500 habitants). La deuxième étape de son plan pour ralentir le trafic s’apprête à être concrétisée. Si bien que, dans une année, l’ensemble du réseau routier de la … Lire la suite

Galerie | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Roubaix sur la voie du 30 km/h

Cette galerie contient 1 photo.

Les zones 30 sont amenées à se multiplier. La ville et la MEL profitent à chaque fois des travaux de voirie dans les quartiers pour «  apaiser la circulation  », explique Philippe Decottignies, en charge de la circulation et des … Lire la suite

Galerie | Tagué , , | Laisser un commentaire

Grande-Synthe est passée à 30 km/h

Ce ne sont que 20 kilomètres par heure. Pas grand-chose sur un compteur, mais beaucoup pour les usagers de la route. En tout cas dans les esprits. Mais dans les faits, est-ce que passer de 50 à 30 ferait une grande différence ? « Pas vraiment », répond Martine, monitrice d’auto-école à Grande-Synthe (dép. 59 – 23000 habitants) depuis 1981.

grande-synthe

Les rues de la commune, elle les parcourt tous les jours, aussi bien derrière un volant qu’à la place de l’instructeur de conduite. « Avant, on avait tendance à ouvrir les routes, à faire de grands axes avec de la place pour rouler vite. Aujourd’hui, on réduit la largeur des rues et on installe des dispositifs pour obliger les gens à ralentir. » Et à Grande-Synthe, cette tendance pourrait se confirmer dans les mois à venir (lire ci-contre). Une nouvelle qui peut en laisser certains perplexes. Du côté de la professionnelle de l’apprentissage routier, « ça peut-être une bonne chose, mais il faut que ce soit bien fait. »

En centre-ville et sur les avenues

Pour le centre-ville, Martine y voit très bien l’utilité d’un passage à 30 kilomètres par heure. « Il y a des endroits limités à 50, mais dans lesquels on ne peut pas atteindre cette vitesse.»

Et cette limitation dans toute la ville permettrait de mettre fin à certaines incohérences routières. Par exemple, sur le boulevard Pierre-Mendès-France. « Il y a une succession de 30, puis de 50 et à nouveau de 30. On s’y perd. Je le vois avec certains élèves, ils ne savent plus comment réagir et à quelle vitesse rouler. »

Aussi, la Grand-Synthoise y voit une meilleure façon de faire respecter la vitesse dans les zones dites 30. « Pour les zones résidentielles, c’est une bonne chose. »

Pour les axes importants, comme le boulevard des Fédérés, l’avenue René-Carême et celle de l’Ancien-Village, l’abaissement des limitations de vitesse devra être accompagné d’une modification des comportements. « Je suis sûre que les gens ne respecteront pas le 50 lorsqu’ils seront sur de grands boulevards. Il faudra réaliser des aménagements, comme devant le lycée Noordover. »

Ce que ça change au volant ?

20 kilomètres par heure, « ce n’est que quelques secondes de plus sur un trajet », assure Martine. En réduisant la vitesse du trafic, il devrait se fluidifier. Quant à la consommation des véhicules, « je ne suis pas certaine que ça la réduira beaucoup. Tout dépend de la façon dont on roule. Il faudra être souple pour respecter le 30 et ne pas avoir à freiner et à accélérer tout le temps. »

Une chose est cependant à proscrire pour la gérante d’auto-école : les ralentisseurs. « Rehausser la route est une bonne solution. Mais il ne faut plus installer des dos d’âne, comme sur le boulevard Henri-Dubedout. » Difficile à prendre, désagréable pour les passagers d’une voiture et destructeurs pour les amortisseurs, ces installations n’ont plus vraiment la cote auprès des moniteurs.

Même si les avis sont mitigés, le passage des limitations de vitesse à 30 kilomètres par heure n’est pas mal accueilli chez les professionnels de la conduite. Pour les usagers lambda de la route, l’avis pourrait être différent. Et Martine d’ajouter : « Il faudra faire savoir ça aux automobilistes qui ne sont pas de la ville. Grande-Synthe est une commune de passage pour beaucoup de monde, il pourrait y avoir des surpris si la décision était prise. »

Source : www.lepharedunkerquois.fr 

 

Publié dans Les villes 30 | Tagué , , | Laisser un commentaire

Vannes. La majorité des rues en zone 20 et 30

Cette galerie contient 1 photo.

D’ici à la fin de 2017, la grande majorité de la voirie de Vannes passera en zone de circulation limitée à 20 ou 30 km/h. Seuls les grands axes resteront à 50 km/h. « Notre volonté est de faire passer l’équivalent de 80 % … Lire la suite

Galerie | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Bohars. La « Zone 30 » dans le bourg crée la surprise

Cette galerie contient 1 photo.

Une floraison de panneaux s’est épanouie ces derniers jours à Bohars (Finistère /3500 habitants). Pour une circulation « apaisée », la vitesse est limitée à 30 km/h. Une nouveauté qu’il va falloir assimiler ! Aux entrées du bourg, il y … Lire la suite

Galerie | Tagué , , | Laisser un commentaire