Conférence-débat : « Ville à 30, Ville à vivre ! » DIJON le 23/11/2010

(JPEG)

Après le code de la rue en 2007, la dépendance à l’égard de l’automobile en 2008, l’urbanisme et les modes doux en 2009, cette année, la 4ème conférence de novembre d’EVAD sera consacrée à la « Ville 30 ». Chacun aura pu reconnaître derrière tous ces thèmes la volonté d’EVAD de promouvoir la ville apaisée !

Les « zones 30 » vont fêter leurs 20 ans dans quelques jours ! Avec toutes ces années de recul, on constate que, lorsqu’elles sont bien conçues et respectées, elles apportent un réel plus pour lasécurité, le confort des piétons et des cyclistes ainsi que pour laqualité de vie des riverains et cela sans incidence sensible ni sur les temps de parcours des automobiles ni sur la fluidité du trafic.

Mais, bien qu’elles se soient multipliées, elles ne constituent en général que de simples îlots épars en dehors desquels les pointes de vitesse autorisées à 50 km/h sont sources de nombreusesnuisances : difficultés pour les piétons de traverser les rues, insécurité aux abords des écoles, quasi impossible cohabitation des vélos et des autos en l’absence d’aménagement spécifique,bruitspollutions et émissions de gaz à effet de serre accrus. Dans ces rues, la vie locale est de ce fait rendue très difficile !

D’où l’idée, qui commence à faire son chemin en France et ailleurs, d’inverser la règle. Dans une ville l’ensemble des rues (centre ville, quartiers résidentiels…) serait placé en zone 30, seuls quelques rues ou boulevards de liaison resteraient limités à 50, c’est la « Ville à 30 » ! Cette proposition figure dans le « livre blanc » issu de la concertation pour l’élaboration du Plan Climat du Grand Dijon.

Lors de cette conférence, Anne Faure, urbaniste, expliquera pourquoi apaiser la vitesse permet, en rendant la rue à tous ses usagers et à toutes ses fonctions, d’aller vers une ville réellement « à vivre » et durable. Puis, Patrice Nogues, vice-président de la Fédération des Usagers de la Bicyclette, montrera à l’aide d’exemples que la « ville à 30 » n’est plus une utopie. Un débat avec la salle suivra.

 

Galerie | Cet article a été publié dans Actualité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s