Chambéry “ville 30” en 2014

Chambéry “ville 30” en 2014 : plus qu’un slogan, bientôt une réalité ? Lors du dernier conseil municipal, les élus ont voté pour. Ils souhaitent généraliser la baisse de la limitation de vitesse à 30km/h. Actuellement 50 km de rues à Chambéry sont déjà limités à 30 km/h, soit 30 % du réseau.

chambery

Pour poursuivre dans cette voie, le conseil municipal a approuvé le projet d’une étude évaluée à 30 000€. « Il est impossible et imprudent de dire tout de suite si nous passerons à 40%, 60% ou 90% du réseau en zone 30. La seule certitude est que nous augmenterons la proportion actuelle… Pour parvenir à davantage de sécurité, il convient de bien réfléchir avant. L’étude devrait être lancée cet été. Ses conclusions sont attendues pour décembre avec, pourquoi pas, une mise en place dès 2014 » avance Jean Claude Trotel, élu en charge du domaine public. Les notions de “code de la rue*” et de”zone apaisée*” seront au coeur des réflexions. Pour Jean-Claude Trotel, « L’objectif est que les 30km/h deviennent la norme et non l’exception. Seuls quelques axes où la fonction de transit automobile domine resteront à 50 km/h ou plus… »

Dans le cadre de cette réflexion lancée pour une “ville 30”, certains secteurs ont déjà été repérés et pourraient voir leur limitation de vitesse diminuer très rapidement : « nous avons des rues très étroites, sans trottoir pour les piétons où nous allons limiter à 20km/h. Je pense notament à la rue de Warens (Laurier) ou la rue Dacquin (Calamine). Dans ces deux cas, cela peut aller très vite car il n’y a pas besoin d’amenagements particuliers », assure l’élu.

Sur internet le concept de “ville 30” fait son chemin. Les villes françaises qui ont généralisé la limitation à 30km/h sur leurs territoires sont listées.

Une initiative militante européenne est également est en ligne.Elle est menée dans le cadre d’une Initiative Citoyenne Européenne (ICE) portée par des associations de sept pays de l’Union. Objectif : recueillir un million de signatures d’ici le 13 novembre 2013 pour que la Commission Européenne prenne cette proposition en compte.

La pétition est claire  : “Nous voulons plus de sécurité routière et une meilleure qualité de vie dans nos quartiers. En conséquence, nous demandons que l’Union européenne généralise le 30km/h dans les zones urbaines et résidentielles de nos villes et nos villages.”

A moins d’un an des élections municipales , voilà un sujet local qui peut “faire causer”. Arguments écologiques et sécuritaires contre usagers pressés gênés dans leurs déplacements quotidiens…

*Les notions de code de la rue ou de zones apaisées émergent à la demande d’associations d’usagers, qui, à partir d’exemples de pays européens voisins, veulent favoriser la sécurité et la cohabitation entre piétons, vélos, bus et voitures sur la voie publique.

Sur http://ville30.org, 26 287 personnes ont signé.

Source : http://www.ledauphine.com

Galerie | Cet article, publié dans Actualité, Les villes 30, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s