Hidalgo veut passer Paris en zone 30

Moins de pollution, plus de sécurité, voilà en substance les arguments de cette proposition de la candidate PS à la mairie de Paris.

zones-30 Paris

La candidate socialiste à la succession de Bertrand Delanoë, Anne Hidalgo, a promis, si elle est élue en 2014, de généraliser les zones limitées à 30 km/h aux abords des lieux accueillant des enfants, pour lutter contre la pollution et l’insécurité routière. « J’ai une proposition qui est qu’aux alentours de tous les lieux fréquentés par les enfants – les écoles, les crèches, les gymnases, les centres de loisirs, les conservatoires – on roule à 30km/h comme vitesse maximale », a déclaré la première adjointe du maire de Paris, invitée du Grand rendez-vous Europe 1-i>Télé-Le Parisien-Aujourd’hui en France.

Enjeu de santé et de sécurité

Il s’agit de « lutter contre la pollution parce qu’on émet moins de pollution et de particules quand on roule lentement, et deuxièmement de traiter un autre sujet qui est la sécurité routière », a expliqué Anne Hidalgo. Attaquée sur la politique « anti-voitures » de l’équipe municipale, Anne Hidalgo a souligné qu’il y avait là un enjeu de « santé publique ». « La pollution aux particules a diminué de manière très importante à Paris. Il faut faire plus, parce qu’il y a des particules fines qui continuent à exister », a-t-elle soutenu.

Sur son site Internet, l’association de surveillance de la qualité de l’air Airparif note que la pollution aux particules fines PM10 et PM2,5 « est globalement stable (en Ile-de-France) ces dernières années, avec des niveaux largement supérieurs aux valeurs limites à proximité du trafic ». Anne Hidalgo a contesté que l’implantation de feux tricolores sur la voie express rive droite et la fermeture sur 2,5 km des voies sur berge rive gauche aient ralenti le trafic. « Les quais rive droite, dont on prédisait que ça allait faire des embouteillages monstrueux, les automobilistes s’accordent à dire que ça roule mieux (…). Nous avons des comptages, des faits objectifs. Sur la rive gauche (…), ça ne roule pas moins bien », a-t-elle assuré.

La candidate, qui s’est félicitée que seuls 7 % des Parisiens utilisent leur véhicule pour leurs déplacements quotidiens, a encouragé le secteur automobile à se moderniser : « Il faut que l’industrie automobile s’adapte, sorte des citadines, rentre plus rapidement dans la voiture électrique qu’ils ne l’ont fait, ce que je regrette », a-t-elle dit.

Source AFP

Galerie | Cet article a été publié dans Actualité, Les villes 30. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s