30 millions d’euros pour financer le programme « Paris à 30 km /h « 

Choix de vie et choix de ville, Paris s’est fixé des objectifs ambitieux pour être une ville cyclable. L’exécutif municipal compte tripler les déplacements à vélo d’ici 2020, dont la part passera de 5% à 15% du total des trajets effectués. L’ensemble des aménagements proposés par ce plan Vélo permettront à terme de doubler la longueur des voies cyclables à Paris : elles passeront en effet de 700 km actuellement à 1 400 km d’ici 2020.

plan velp paris

Au cœur de l’élaboration de ce nouveau Plan Vélo, la grande consultation lancée par la Ville à l’automne 2014 a recueilli plus de 7000 contributions.

Le détail des investissements de la Ville

– 63 millions d’euros pour l’aménagement de pistes cyclables ;
– 30 millions d’euros pour financer le programme « Paris à 30 km /h », et notamment la mise à double sens cyclable de l’ensemble des rues, en dehors des grands axes qui seront maintenus à 50 km/h ;
– 7 millions d’euros pour la création de plus de 10.000 places de stationnement vélos ;
– 10 millions d’euros pour l’aide à l’achat de vélos et cyclomoteurs électriques, de triporteurs et vélos
cargos ;
– environ 40 millions d’euros dédiés aux aménagements cyclables dans le cadre des projets de transport en commun et de réaménagement des grands axes, des places, etc.

Création d’un réseau express vélo

Avec ce plan, un nouveau réseau de voies entièrement dédiées aux vélos va voir le jour. Le réseau principal cyclable s’organisera autour de deux axes (Nord-Sud et Est-Ouest), d’un axe reliant les Bois de Boulogne et de Vincennes et les rocades des Maréchaux, des Fermiers Généraux et des Grands Boulevards et Boulevard Saint-Germain.

Au total plus de 80 km d’aménagements sont prévus, principalement sous forme de pistes qui permettent de circuler dans les deux sens.

La sécurité avant tout

Les zones 30 seront généralisées, en lien étroit avec la Préfecture de Police, avec la création de double sens cyclables dans les rues à sens unique, et des conditions de circulation apaisées et mieux adaptées à une cohabitation entre les différents usagers de l’espace public. Les grands axes routiers maintenus à 50km/h seront également équipés de voies cyclables.

Parallèlement, la Ville renforcera le confort et la sécurité des cyclistes grâce à de nouvelles règles de circulation :

Le cédez-le-passage cycliste aux feux (aujourd’hui établi dans les zones 30) sera généralisé à l’ensemble des carrefours parisiens. Il permet aux cyclistes de s’extraire du flux de la circulation générale et d’éviter le phénomène de l’angle mort.

7 000 nouveaux sas vélo seront créés d’ici 2020. Ils permettent aux cyclistes de se placer devant les véhicules motorisés pour démarrer en toute sécurité à un carrefour à feux, notamment pour tourner à gauche lorsqu’il y a plusieurs files de circulation. Ils obligent par ailleurs les véhicules motorisés à s’arrêter en amont du sas en les éloignant ainsi des passages piétons.

10 000 places de stationnement supplémentaires

L’offre de stationnement de surface sera renforcée avec l’installation de nouvelles aires de stationnement plus petites mais plus nombreuses. 10.000 nouvelles places de stationnement seront créées d’ici 2020.

Une étude sur l’offre nouvelle de stationnement sécurisé sera lancée afin de proposer un service complémentaire aux cyclistes parisiens. Des boxes d’une dizaine de places pourront être installés sur la voirie ou encore dans des recoins urbains, par exemple sous les métros aériens.

Paris accompagnera également la mise en place de stationnement sécurisé dans les copropriétés ou dans le parc des bailleurs sociaux, notamment dans les parkings.

En association avec la SNCF, la RATP et le STIF, Pairs étudiera la possibilité de mettre en service des consignes Véligo sécurisées dans des gares RER, terminus de tramway et gares de correspondance métro. Un abonnement mutualisé permettra d’accéder à ce réseau de stationnement sécurisé pour proposer une couverture complète du territoire parisien

Velib bat des records

Vélib’ a franchi un nouveau record en 2014, en totalisant plus de 283.000 abonnés. Le vélo en libre-service, devenu un marqueur fort de l’identité de la capitale, a largement participé à remettre les Parisiens en selle.

Une réflexion sur son extension métropolitaine dans le cadre du renouvellement du contrat Vélib’ en 2017 est en cours. Un nouveau service de Vélib’ électriques pourrait à cette occasion être lancé, ce qui permettrait de faciliter les trajets en dénivelé, longs et plus lointains, et de renforcer encore le lien avec la Métropole. Lancée à l’été 2014, l’expérimentation P’tit Vélib’ a permis d’initier les petits Parisiens à l’apprentissage et à la pratique du vélo. Cette expérimentation devrait être renouvelée à l’été 2015.

Développer la culture vélo

L’un des objectifs est également de développer la culture de vélo en soutenant notamment la création de nouveaux lieux dédiés aux vélos : centres d’apprentissage, ateliers de réparation, etc.

Parallèlement, ce loisir, de plus en plus prisé par les citadins, va pouvoir trouver sa pleine expression grâce à de véritables circuits cyclotouristiques dans Paris et dans ses bois. Christophe Najdovski, adjoint à la Maire en charge des transports, de la voirie, des déplacements et de l’espace public, explique ainsi que « c’est une nouvelle forme émergente de tourisme durable qui sera créée ».

 

Source : http://www.paris.fr/

Galerie | Cet article, publié dans Actualité, Les villes 30, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s