Douai veut passer à 30

C’est au détour des échanges qu’il a eus avec les habitants de Dorignies, lors de l’assemblée générale du conseil de quartier, que le maire Frédéric Chéreau a « lâché le morceau » : la municipalité serait favorable au passage de (presque) toutes les rues de la ville en zone 30. Elle a d’ailleurs commencé à plancher sur ce scénario.

Douai

Si le maire fait preuve d’une prudence de sioux dès lors qu’on l’invite à détailler son projet, il ne cache pas que ce dernier accapare depuis un petit moment l’esprit des représentants du service voirie et de Fabienne Chœur, adjointe aux travaux et à la circulation routière.

L’idée de généraliser les « zones 30 » à l’échelle de la ville – déjà envisagée il y a quelques années par l’ancien maire Jacques Vernier – a les faveurs du premier magistrat actuel. La semaine dernière, il l’a présentée comme faisant partie de l’arsenal que la municipalité souhaite mettre en place pour lutter contre le fléau de la vitesse dans les quartiers. « On envisage de passer la ville en zone 30. C’est en cours de réflexion, a lâché le maire aux habitants de Dorignies qui se plaignaient amèrement de voir certaines rues du quartier servir de circuit de F1 à quelques fous du volant. C’est un élément parmi d’autres, mais personnellement, jy vois des avantages ».

Rue de Cambrai, du Faubourg-de-Béthune, boulevard Hayez ou Pasteur (pour ne citer qu’eux),les « grands axes » périphériques de la ville ne seraient pas concernés. « La réflexion engagée concerne essentiellement les rues résidentielles, confirme Fabienne Chœur, qui doit rencontrer le premier magistrat et le directeur du service voirie la semaine prochaine pour «trancher sur le principe, définir un périmètre d’intervention, et définir par où on commence. » L’idée étant notamment de favoriser la fluidité de la circulation. « L’hyper-centre est déjà en zone 30, or les automobilistes s’interrogent souvent sur le zonage. À partir de quand y est-on ? Quand en sort-on ? Ces changements de vitesse répétés favorisent aussi la pollution atmosphérique. »

Le choix de généraliser la zone 30 aurait le mérite d’apporter « plus de clarté aux conducteurs, et de renforcer la sécurité des cyclistes et des piétons ». « Même si la vitesse en zone 30 n’est pas toujours respectée, elles forcent sans doute les conducteurs à lever le pied et à s’approcher finalement des 50 km/h », fait valoir Frédéric Chéreau.

Une « zone 30 » est un ensemble de voies où la vitesse des véhicules est limitée à 30km/h. Les chaussées y sont à double sens pour les cyclistes. Les entrées et sorties de la zone sont annoncées par un panneau de signalisation. C’est un espace public où l’on cherche à favoriser une meilleure cohabitation entre les automobilistes, les piétons et les cyclistes. « C’est une manière de favoriser le bien-être en ville. De penser le Douai de demain », estime Fabienne Chœur.

Source : http://www.lavoixdunord.fr/

Galerie | Cet article, publié dans Les villes 30, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s