À Saint-Maur, il faudra rouler à 30 km/h maximum dans toute la ville

La mesure, décidée par le maire, entre en vigueur ce 1er février. Pour apaiser la ville, il pérennisera aussi les rues piétonnisées près des écoles et lance une navette électrique pour les seniors et handicapés.

 Saint-Maur-des-Fossés, jeudi 17 décembre. Toutes les rues municipales, et les grands axes départementaux aussi probablement, passeront à 30 km/h à partir de ce lundi.

C’est une mesure encore peu répandue mais radicale. Saint-Maur-des-Fossés va abaisser la vitesse de circulation à 30 km/h dans ses rues à partir de ce lundi 1er février. Une commission spéciale projet de ville, circulation et stationnement a été créée pour ce projet.

Sylvain Berrios (LR), le maire de Saint-Maur, veut faire de sa ville une commune apaisée, au niveau des transports. « Tous les modes de déplacements doivent pouvoir cohabiter. Mais dans une ville comme la nôtre, la chaussée est très étroite et nous ne pouvons pas mettre de pistes cyclables partout, par exemple, explique l’élu. Nous avons donc décidé de réduire la vitesse à 30 km/h de manière généralisée. »

Il a pris un arrêté municipal pour agir sur les rues communales et a contacté le département concernant les axes départementaux pour agir dans le même sens, sans retour à ce stade. Concernant la D 86, rue du Pont-de-Créteil, l’élu et le département ont saisi le préfet « pour qu’il exerce ses pouvoirs de police afin d’y abaisser la vitesse à 30 km/h », annonce Sylvain Berrios, sans réponse non plus à ce jour. Le département n’a pas répondu à la sollicitation de la mairie pour faire des aménagements de sécurisation dans le cadre de son passage à 30 km/h etc. « Mais le département va toutefois installer prochainement des ralentisseurs avenue du Bac comme le maire l’avait demandé avant le projet 30 km/h » précise la ville.

« Le maire fait du Hidalgo entre les lignes »

« Sylvain Berrios nous a habitués à conspuer la politique d’Anne Hidalgo mais certaines de ses décisions sont du Hidalgo entre les lignes », raille l’élu d’opposition Laurent Dubois (LR), songeant au futur probable passage de tout Paris à 30 km/h.

« Rien à voir, rétorque Sylvain Berrios. Paris a des axes qui permettent de créer des pistes cyclables. Nous, à Saint-Maur et nos petites rues, la seule façon d’apaiser la circulation est de limiter la vitesse. » Il a également demandé au département et à la préfecture de sécuriser les franchissements piétons et vélos sur les grands axes très passants en y réalisant les aménagements nécessaires.

« Le 30 km/h oui mais surtout pas partout !, critique Laurent Dubois. Généraliser une telle décision est une mauvaise chose. Le 30 km/h est intéressant voire indispensable dans les zones commerçantes et autour des écoles, collèges, lycées mais pas sur toute la ville. Sur certains grands axes municipaux et départementaux, le 50 km/h n’est pas respecté, les priorités non plus… Et maintenant il faudrait passer à 30 km/h ? Une hérésie politico-politicienne, électoraliste ? » s’interroge-t-il.

Autre action allant vers une ville plus calme et plus sûre : les abords des écoles resteront fermés à la circulation du lundi au vendredi, sauf pour les bus, riverains et véhicules de secours. Les parents sont invités à déposer leurs enfants à pied ou à vélo.

Navettes gratuites du lundi au vendredi pour les seniors

La commune va également mettre en service deux navettes électriques gratuites à partir de ce lundi. Elles seront réservées aux plus de 65 ans titulaires d’un passe seniors et aux personnes handicapées ou à mobilité réduite. « Elles circuleront en boucle sur un trajet de 16 km et desserviront 22 arrêts du lundi au vendredi, de 9 heures à 17 heures, avec un passage toutes les 45 minutes », annonce la municipalité. Leur trajet passera notamment par la place des Marronniers, la mairie, la résidence de l’Abbaye, la Poste Foch, la gare RER de La Varenne… Premier voyage prévu dès 9 heures au départ de l’hôtel de ville.

Laurent Dubois salue « une mesure de bon sens », espérant qu’elle soit « en accès libre et à horaires réguliers ».

Enfin, la mairie travaille « à réduire le transit des poids lourds dans Saint-Maur : nous souhaitons prendre un arrêté municipal pour limiter le tonnage des camions qui traversent notre ville », explique Sylvain Berrios.

L’élue EELV apprécie

Toutes ces mesures font applaudir des deux mains l’élue écologiste d’opposition : « Ce sont deux mesures phares que nous avons portées avec conviction et envie pour transformer notre ville, dès le début de notre campagne pour les élections municipales, rappelle Céline Vercelloni (EELV), faisant référence au passage à 30 km/h et aux rues piétonnes autour des écoles. Ces mesures vont dans le sens d’un changement d’échelle car elles impacteront positivement l’ensemble des Saint-Mauriens : moins de pollution, plus de sécurité, un bilan carbone très positif. »

Source : http://www.leparisien.fr

Cet article, publié dans Les villes 30, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s