30 à l’Est

Metz divise pratiquement par 2 les accidents grâce à aux zones 30

Metz30

La ville qui s’est engagé à réduire la vitesse des automobilistes en cœur de ville assure que les zones à 30 km/h permettent quasiment de diviser le nombre d’accidents de la circulation par deux.

La mise en place des zones 30 à Metz « a permis de réduire de 10km/h la vitesse dans la ville » assure la municipalité socialiste. Au total selon elle, 90 kilomètres de voiries à Metz sont limitées à 30 kilomètres heures, notamment en centre-ville ou à proximité des établissements scolaires Selon le code de la route, « dans cette zone, la vitesse des véhicules est limitée à 30 km/ h. Toutes les chaussées sont à double sens pour les cyclistes ». Par ailleurs, les entrées et sorties de cette zone « sont annoncées par une signalisation et l’ensemble de la zone est aménagé de façon cohérente avec la limitation de vitesse applicable ». En effet, dans le cas de Metz, ces zones 30 sont souvent accompagnées avec la mise en place de « coussins berlinois » c’est-à-dire des ralentisseurs surélevés.

Cette mise en place de zone 30 km/h aurait permis de réduire considérablement le nombre d’accidents de la route. Ainsi, en 2008, la Ville de Metz enregistrait 119 accidents, pour 68 accidents en 2011.

Des vélos à double-sens à Nancy

Du côté de Nancy, la zone 30 a permis avec succès la mise en place de contre-sens cycliste. C’est-à-dire que sur la voirie de ces zones, les vélos peuvent circuler dans les deux sens. Le passage progressif en zone 30 porte ses fruits, indiquent les résultats positifs des différentes études menées par le Grand Nancy. Ils révèlent à la fois un bon respect des vitesses autorisées par les automobilistes mais également une nette baisse du nombre d’accidents. Un exemple : la zone 30 située en cœur d’agglomération fait l’objet d’un suivi depuis sa création en septembre 2008. La vitesse moyenne relevée en journée est aujourd’hui de 25 km/h. De plus, 60% des automobilistes respectent la limitation de vitesse à 30 km/h. En tout, ce sont 90% d’entre eux qui roulent à une vitesse inférieure à 40 km/h. Apparus dans le paysage nancéien en 1997, en Ville Vieille, ils concernent aujourd’hui 40 % des voiries de la ville de Nancy !

Source : http://www.loractu.fr 

Galerie | Cet article, publié dans Actualité, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s