Bondy pense au 30 km/h

Les projets de transformation de Bondy prennent une forme de plus en plus concrète. Une réunion publique sur son plan d’aménagement et de développement durable (PADD) s’est tenue mardi soir à la mairie, dans le cadre de la révision du plan local d’urbanisme (PLU). Ce document prévoit, à moyen et long terme, le projet global d’aménagement du territoire.

bondy

Fruit d’une concertation publique qui a débuté en mars, le PADD retient quatre secteurs géographiques à développer : l’avenue Gallieni et le canal de l’Ourcq, le pont de Bondy, le centre-ville ainsi que le secteur « sud gare ».

Sophie Rabbat, architecte de l’agence d’urbanisme et de paysage AME qui accompagne la ville, préconise de préserver les secteurs patrimoniaux, de renforcer le tissu pavillonnaire tout en poursuivant le renouvellement urbain. « La crise du logement nous pousse à construire de nouveaux logements », assure Sylvine Thomassin, la maire PS de Bondy, qui précise aussi qu’elle souhaite mettre en valeurs les parcs de la ville.

Pour le centre-ville en particulier, la piste d’un espace « partagé entre piétons, vélos et voitures pour le rendre plus agréable et plus sécurisé » est étudiée, tout comme une limitation de vitesse à 30 km/h sur l’ensemble de la commune à l’exception de quelques grands axes routiers.

 

Source : http://www.leparisien.fr/

 

 

Galerie | Cet article, publié dans Actualité, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s